Nancy 2 dans la tourmente

Publié le par ANTIFA

Ce n’est pas un CA restreint, c’est… rien » : pas de manifestants devant la salle où devait se tenir un conseil d’administration à l’université Nancy 2, mais des participants très remontés. Le quorum ne sera pas atteint et la réunion est prévue pour être plutôt un débat. A l’inverse de Metz et Nancy 1, il ne sera pas nécessaire d’envahir la salle pour faire tomber le conseil d’administration. Les formules des futurs cours de recrutement des profs ne seront pas transmises à Paris pour le 15 février.
Le campus de Nancy 2 continue de vivre quasi normalement. Le blocage est administratif. Notes retenues, jurys dans l’incapacité de trancher, absence de tenue des commissions nécessaires : «notre objectif est de mettre en tension le gouvernement par l’intermédiaire des présidents », explique Nicolas Gregori, enseignant-chercheur et représentant du SNESup.
Il explique qu’il est difficile de faire grève pour des enseignants qui doivent 192 h de cours sur l’année. «C’est à l’administration de constater si nous réalisons tout ou partie de notre service », dit-il. L’administration explique qu’elle n’a pas les moyens matériels de le faire. Cela explique l’écart constaté entre le nombre d’enseignants officiellement grévistes et les cours supprimés, bien plus nombreux.


Républicain Lorrain

Publié dans Metz-Nancy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article